BOY HARSHER

Dimanche 30

Duo signé chez Ascetic House (Destruction Unit, Silent Servant), BOY HARSHER réunit deux facettes a priori antinomiques de la musique; profondément cérébral et incroyablement dansant. Avec un premier EP « Lesser Man », autoproduit sur cassette en 2014 sous le nom de Teen Dreamz, le groupe avait alors comme ambition principale de construire un accompagnement aux textes déclamés par Jae Matthews, moitié du duo. BOY HARSHER sort son premier LP en 2016, « Yr Body Is Nothing » (DKA Records).
Allant puiser dans la synthpop autant que dans l’industrial music ou l’EBM, la musique de Boy Harsher prend le parti de ne pas déconnecter le cerveau de l’auditeur de ses jambes. Les chants, paroles susurrées, murmures, de Jae Matthew (coucou Italians Do It Better) répondent à la musique synthétique de Gus Muller, et plongent l’auditeur dans un état second. Mais ne vous y trompez pas, sur scène, Boy Harsher frappe fort. Profondément cérébral et incroyablement dansant.

À découvrir sur

À partager sur